Banque en ligne pour les TPE et PME : 3 prestataires seulement mais 4 avantages à la clef !

Dirigeant d’une TPE ou d’une PME, vous voyez augmenter vos frais bancaires chaque année ? Il est peut-être temps de vous intéresser aux banques en ligne et à leurs avantages.

Depuis 10 ans, les banques en ligne gagnent doucement mais surement des parts de marché : désormais plus d’un français sur 10 dispose d’un compte chez l’une d’entre elles (Sondage Research Now). Toutefois, ces banques, une bonne douzaine aujourd’hui, n’acceptent pas les professionnels, sauf s’ils relèvent du statut d’auto-entrepreneur, d’entreprise individuelle ou d’indépendant. Concernant les EURL, SARL, SA, SAS, seules 3 font exception depuis 2017 : Anytime, Qonto et Monaize, cette dernière étant plus dédiée aux TPE qu’aux PME, d’après sa page d’accueil.

Ces affirmations valent à l’heure où nous écrivons ces lignes, car le marché des TPE et des PME est très alléchant, même si le défi est difficile : dirigeants de petites structures, vous êtes statistiquement très fidèles à votre banquier. Toutefois, l’importante augmentation de vos frais bancaires, subie de plein fouet ces dernières années, pourrait bien changer cette donne. Les banques en ligne pour particuliers sont donc à l’affut et leurs offres Pro à surveiller.

Même si elles ne sont que 3 à se partager le marché des entreprises à ce jour, Anytime, Qonto et Monaize ont déjà gagné la guerre des prix. Et ce n’est pas le seul avantage qu’elles offrent aux TPE et aux PME.

Avantage n°1 : Des frais bancaires 2 à 3 fois moins chers

L’offre Pro chez Qonto (acteur français supervisé par la banque de France) démarre à 108 euros par an (soit 9 euros par mois), pour un compte-courant avec un RIB, une carte MasterCard, 20 virements SEPA par mois et  une application de gestion, Web et mobile. Si ce forfait ne suffit pas, il peut être complété : 5 euros par mois la carte bancaire supplémentaire et 50 centimes le virement SEPA au-delà des 20 mensuels, par exemple.

Anytime (supervision britannique) est un poil plus cher : 114 euros par an (soit 9,50 euros par mois), pour un forfait de base moindre, intégrant un compte avec Iban, une carte MasterCard et une application de gestion. Les virements SEPA sont tous payants : 36 centimes l’unité.

Dernier entré sur ce marché, à l’automne 2017, Monaize (acteur français également) se positionne avec un forfait de base un peu plus alléchant, de 100 euros par an. Les services le sont aussi : Compte avec Iban, MasterCard et application de gestion également (il semblerait toutefois qu’elle ne tourne que sur téléphone mobile), mais avec virements SEPA illimités et gratuits.

Les 3 acceptent le dépôt de capital.

Pour le même panel de prestations, les banques traditionnelles facturent plus de 250 euros par an, selon Panorabanques.

Avantage n°2 : D’importants gains de temps sur le suivi comptable

Rien que pour ouvrir un compte, quelques minutes suffisent quand plusieurs rendez-vous sont parfois nécessaires auprès d’une banque classique. Certes, grâce à un accès Internet, cette dernière vous permet d’effectuer des virements en quelques clics ou de suivre chaque matin l’état de votre trésorerie. Mais les banques en ligne vont un peu plus loin : leurs applications de gestion, Web ou mobile, sont de vrais tableaux de bord pour piloter votre compte, faire du suivi budgétaire, accéder à des historiques illimités, suivre les dépenses par collaborateur, les notes de frais, etc.

Ces applications permettent aussi une comptabilité simplifiée. Multi-utilisateurs, elles sont partagées : grâce à un compte utilisateur spécifique par exemple, votre expert-comptable accède aussi aux informations qui lui sont utiles sans vous déranger. Et elles permettent l’export de vos données vers n’importe quel logiciel comptable.

Avantage n°3 : De plus en plus de services innovants

Outre leur application de gestion qui offre déjà de nombreuses fonctionnalités inexistantes sur le portail Internet que mettent les banques classiques à disposition des professionnels, ces 3 acteurs proposent des terminaux de paiement pour encaisser vos clients porteurs de cartes bancaires, n’importe où : sur un chantier, à leur domicile, etc.

Qonto a signé à l’automne 2017 un partenariat avec iZettle qui lui a permis de négocier pour ses clients le prix d’acquisition (29 euros au lieu de 79) et les commissions (1,5% au lieu de 2,5% du montant de l’opération).

Anytime propose son propre terminal de paiement, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celui de la société SumUp dans sa précédente version. Le prix d’acquisition est de 79 euros et les commissions sur chaque transaction de 1,75%.

Avec l’offre de Monaize, c’est votre Smartphone ou votre tablette qui se transforme en terminal de paiement, grâce à la technologie mPOS (mobile point of sale) implémentée par ce nouvel acteur. Il n’y a donc pas de frais de commission.

Ces acteurs sont jeunes, de nouveaux entrants s’annoncent, par conséquent les services proposés devraient s’enrichir rapidement, d’autant plus que ces start-up maîtrisent bien les nouvelles technologies.

Avantage n°4 : la transparence sur les tarifs et les services

Qonto, Anytime et Monaize jouent la transparence totale sur leurs tarifs, contrairement aux banques classiques qui multiplient les frais par opération. Avec ces banques en ligne, les forfaits sont clairs, les suppléments par service aussi, et toutes les informations tarifaires sont accessibles sur leurs sites Internet. Les comparer et les mettre en concurrence est donc très facile.

La banque en ligne est-elle faite pour vous ?

Attention, les banques en ligne n’offrent pas que des avantages car des services manquent : pas de prêts, pas d’interlocuteur dédié, pas de dépôts de liquide, pas de chéquier… Avant de vous y intéresser, vérifiez si vous avez le bon profil.

  • Vos clients vous règlent en liquide. Chez les 3 banques en ligne Qonto, Anytime et Monaize, le dépôt d’espèces est impossible.
  • Vos clients vous règlent par chèques. Concernant les chèques, Qonto et Monaize ne les acceptent pas. Anytime, si, mais sous conditions restrictives : 4 chèques par mois avec un montant maximum de 6.250 euros par chèque et 25.000 euros de montant mensuel cumulé. Et le délai de traitement est long : de 3 à 4 semaines, à réception de votre courrier, pour que le chèque soit crédité sur votre compte.
  • Vous payez vos fournisseurs et de nombreux achats par chèque : Votre société n’aura pas de chéquier avec ce type de banque.
  • Vous aurez bientôt besoin de faire un emprunt. Ces banques ne proposent pas non plus de prêts, elles ne font pas de crédit, les découverts ne sont donc pas non plus autorisés.
  • Vous aimez rencontrer votre responsable de compte que vous considérez comme un partenaire. Avec Qonto, Anytime et Monaize, vous ne bénéficierez pas d’un responsable de compte dédié. Les échanges sont dématérialisés : vous communiquez par messagerie électronique avec votre banque, qui s’attache toutefois à être très réactive.
Partagez dans votre réseau

Laisser un commentaire